La Direction Générale de l'Office National d'Identification porte à la connaissance de la population, la disponibilité au niveau de son service "Réclamation" de Cartes Nationales d'Identité (CNI) égarées par leurs détenteurs                                                                                                                                                    La direction Générale de l'Office National d'Identification informe la population du déploiement du nouveau système de délivrance de l'Attestation d'Identité

Identification ordinaire / L’opération a démarré

Le top départ de l’opération d’identification ordinaire des populations a été donné le mardi 15 juillet 2014, au foyer des jeunes de Bingerville par le Ministre d’Etat, Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, HAMED BAKAYOKO. Plusieurs personnalités ont assisté à la cérémonie par lesquelles les préfets de région.

Il s’agissait par cet acte officiel d’engager l’Office National d’Identification (ONI), maitre d’ouvrage, à prendre toutes les dispositions utiles pour amener les pétitionnaires à faire la demande de la nouvelle Carte Nationale d’Identité (CNI).  

HAMED BAKAYOKO a par ailleurs annoncé à l’assistance la fiabilité du processus de production de la carte.

Le Directeur Général de l’ONI, Benjamin Djobo Esso a affirmé que pour l’obtention de la nouvelle CNI, il faut se rendre dans un centre de collecte muni d’un extrait d’acte de naissance ou jugement supplétif, d’un certificat de nationalité et le reçu du droit de timbre de 5000 FCFA disponible dans les trésoreries et les agences de la Caisse Nationale des Caisses d’Epargne (CNCE).

Benjamin Djobo Esso a fait remarqué que les pétitionnaires concernés par cette opération sont les ivoiriens âgés de 16 ans et plus et ceux d’entre eux qui ont égaré leur CNI.

Il faut noter que l’opération d’identification ordinaire des populations a débuté par les Districts d’Abidjan et de Yamoussoukro. Elle s’étendra progressivement à l’ensemble du pays.

facebook twitter